Les végétations

 

Qu'est ce que c'est ?

Les végétations sont des petits coussinets situés à l'arrière des fosses nasales au-dessus des amygdales. C'est un genre de ganglion. Elles représentent une barrière contre les infections virales et OtoRinoLaryngologique, une défense anti infection ! Chez certains enfants, les végétations augmentent de volume à la suite d'infections répétées, risquant d'obstruer le passage de l'air et d'empêcher le drainage de l'oreille moyenne par les trompes d'Eustache.

Les symptômes sont les suivants :

- Ronflement.
- Réveils fréquents pendant la nuit du à des troubles de la respiration.
- Respiration par la bouche.
- Voix nasillarde.

Une obstruction des trompes d'Eustache risque d'entraîner des infections auriculaires à répétition (otites), qui peuvent provoquer une otite séreuse. Cette otite peut entraîner une baisse de l'audition.

Si les symptômes sont modérés, ce trouble ne nécessite le plus souvent aucun traitement, car le volume des végétations diminue naturellement avec l'âge. Toutefois, si l'enfant souffre de forts ronflements, de trouble de l'élocution, ou d'infections auriculaires fréquentes,consultez votre médecin. Ce dernier pourra l'adresser à un oto-rhino-laryngologiste. Une ablation chirurgicale des végétations s'avère parfois nécessaire. Cette intervention, appelée adénoïdectomie, s'effectue à l'hôpital, sous anesthésie.

C'est une intervention qui dure 30 à 40 minutes sans hospitalisation mais en hôpital de jour

Les conseils :

pour éviter la sensation de bouche sèche, humidifiez l'air dans la chambre de l'enfant

Incitez l'enfant à dormir sur le côté.

 

Évolution et conséquences

Chez les enfants qui n'ont pas subi l'ablation des végétations, les symptômes s'atténuent vers 7 ans, quand le volume des végétations diminue.

À l'adolescence, elles ont le plus souvent complètement disparu. Après l'ablation des végétations, l'enfant devrait être moins sujet aux infections respiratoires et des oreilles.


Apres l'ablation des végétations seules ( Adénoctomie)

 

Le repos

Le jour de la sortie maintenir l'enfant au lit, modérément couvert, dans une pièce modérément chauffée ( 18°) à l'abri du soleil.

Le laisser au calme ( trop de sollicitude nuit).

Repos à la maison jusqu'au premier contrôle post-opératoire vers le 4ème ou 5ème jour.

 

La douleur

La douleur est en général légère et dure un ou deux jours. Elle entraîne surtout une gêne à la déglutition.

L'alimentation

Alimentation normale,tiède et molle (purée, soupe,crème,viande hachée) dès la sortie

Faire boire en petite quantité tout au long de la journée

 

Ne pas s'inquiéter

Si l’enfant est agité quelques nuits.

S’il se plaint des oreilles, surtout en avalant, pendant plusieurs jours.

Si le lendemain de l’opération il a des selles noires.

S'il se plaint des oreilles, surtout en avalant, pendant plusieurs jours.

Si le lendemain de l'opération il a des selles noires.

S'il présente une fièvre aux alentours de 38°C pendant les 2 ou 3 premiers jours.

S'il ronfle et parle du nez pendant quelques jours.

Si son haleine est fétide, sa langue sale.

S'il a des peaux blanches au fond de la gorge.

 

Par contre, prévenir le médecin

Si la température augmente au lieu de diminuer après le 3e jour (autour de 38 °C c'est normal au delà de 38,5 appeler le médecin)

Si l'enfant saigne du nez, crache ou vomit du sang après sa sortie de clinique et ce, ‚éventuellement, pendant une période de 10 jours après l'intervention.

En cas de saignement, il est normal de replacer l'enfant sous surveillance médicale pendant une journée.

D'une manière générale, ne pas hésiter au moindre ennui à ramener l'enfant à la clinique.

 

Les soins

Ne pas donner de gargarismes.

Ne pas mettre de gouttes dans le nez.

Ne pas donner d'aspirine (acide acétylsalicylique) ni d'anti inflammatoire (10/12 jours avant et après l'opération, cela favorise les hémorragies)

Finir ou continuer les médicaments qui restent, de la même manière qu'en pré-opératoire. S'il n'y en a plus ou lorsqu'il n'y en a plus, ne pas en racheter.

Prendre les médicaments prescrits sur l'ordonnance donnée à la sortie de la Clinique (soit par le docteur lui-même, soit par l’infirmière de l'étage).

Un deuxième contrôle peut être conseillé dans une période de 3 à 4 semaines après l’intervention.